entre à l’âge de quatre ans dans le monde de la danse et suit des cours de danse classique dans différentes écoles.

Après une formation professionnelle à l’Ecole de Danse de Genève, dirigée par Beatriz Consuelo, elle rejoint Paris et se perfectionne auprès de grands noms de la danse contemporaine et classique tels que Peter Goss, Yvonne Meyer ou encore Emmanuelle Lyon.

Elle devient danseuse professionnelle et intègre différents spectacles comme «Dance for liberty» de Ruby Shang ou «La rencontre au point du jour»,
opéra chorégraphié par Catherine Blanche.

Elle s’installe en Isère en 1991 où son travail chorégraphique, sans cesse en évolution, s’affirme dans ses créations et ses interventions auprès de compagnies telles que la Cie Colette Priou, la Cie Croquelune ou encore avec Karine Vuillermoz et la Cie des Arts Porteuses.
Elle crée en 2007, avec le percussionniste Jean-Noël Pion, le spectacle «Sol i Terre», puis en 2011 « Duo de la Lune » et en juin 2014 « Chrytorovoya ».
Elle participe à une performance avec le peintre Maurice Jayet sur le texte de Léo Ferré : « Il n’y a plus rien », et inaugure la fresque de La Feuille d'art du même peintre en 2011.
En juin 2015, elle collabore à nouveau avec la peinture avec au pinceau Pascale Contrino pour un trio danse-peinture-musique.
En 2009 et 2010, elle chorégraphie et danse le spectacle « Confidences faites au monde entier », lecture musicale dansée, écrit et lu par la romancière Mano Gentil, accompagné par la musique originale de la violoncelliste Raquel Ancion.
Depuis, elle continue différentes performances sur les textes de Mano Gentil et notamment ses derniers romans « Dans la tête des autres » et « le Berceau de la Honte ».

Sa carrière de professeur de danse débute en 1989 à Toulouse.
Elle obtient en 1993 le diplôme d’Etat délivré par le Ministère de la Culture qui lui permet d’enseigner la danse contemporaine et classique.
Après avoir travaillé dans différentes écoles et associations, elle crée L’Arbre à Danses en 2006 où elle intervient en tant que professeur et directrice artistique.

Au delà de ses expériences personnelles, Lydie Vadrot a formé, au cours de son parcours, plusieurs danseuses qui se destinent aujourd’hui à une carrière professionnelle transmettant ainsi sa passion et son expérience.

arbre a danses lydie vadrot danseuse priou